Créer un moodboard pour stimuler votre inspiration !

Quelques conseils pour créer votre propre moodboard pour stimuler votre inspiration et la communiquer auprès des autres.

Moodboard inspiration

Un moodboard est une compilation de toutes les sources d’inspiration qui comptent à vos yeux. C’est un espace où vous êtes totalement libre. Vous avez le droit d’inclure tout ce qu’il vous plait comme des images, des couleurs, des objets (en photo bien sûr), des œuvres d’art, des motifs, des citations, des typographies… Ceci est très utile pour trouver des pistes lors du développement d’une identité visuelle pour un de vos événements ou le lancement de votre marque. Un moodboard est cependant bien plus qu’un simple tableau. C’est un outil précieux pour présenter et travailler votre idée avec vos partenaires et particulièrement avec les graphistes.

Commencer son moodboard : Veiller, accumuler, trier

Pour créer un moodboard c’est très simple : regardez autour de vous ! Conservez tout ce qui attire votre regard. Accumulez donc les photos tendances sur la toile (avec Pinterest par exemple). N’hésitez pas ainsi à vous promener avec un carnet pour noter ou dessiner tout ce qui vous passe par la tête. Récupérez les prospectus qui vous attirent. C’est ce que l’on appelle donc faire de la veille. Il faut accumulez le plus possible dans un premier temps. Un seul conseil : ne vous limitez surtout pas ! C’est cette liberté qui vous donnera des idées.

L’étape suivante (après avoir donc fait votre veille et accumulé tout ce qui vous plaît) est de faire un peu de tri. Triez vos documents de manière à les rassembler autour de thématiques communes. Cela peut-être une couleur, un style d’illustration, de mise en page… Il ne faut pas trier votre matière par type de document mais bien par les impressions que cette matière véhicule. Profitez en pour garder les pistes qui vous plaisent le plus et éliminer celles non essentielles. Vous pouvez vous aider aussi d’un moodboard vide si vous le souhaitez (et nécessairement d’en faire plusieurs suivant la matière accumulée). Rassurez-vous le tri se révèle le plus souvent assez naturel.

Tableau humeur Moodboard

Constituer son moodboard

Après avoir veillé, accumulé, trié, il est temps de créer votre moodboard. Vous devriez normalement avoir déjà des pistes qui se dégagent clairement. Votre moodboard ne doit pas comporter trop d’éléments. Une dizaine suffisent. D’une manière générale, un moodboard est constitué de 3 ou 4 couleurs et de détails plutôt bruts comme dit précédemment. Cela peut-être une texture, un motif ou encore des photos où l’on arrive à saisir son ambiance ou son âme. Il peut comporter aussi des dessins, des autocollants, des mots ou des citations… Veillez à ce que vos choix soient variés.

Si vous décidez de lancer par exemple une marque de vêtements pour le sport, votre moodboard ne sera pas uniquement constitué de photos de sportifs ou de vêtements. Il sera constitué aussi, peut-être, de design, de couleurs, de matières, de photographie urbaine… Il s’agira aussi de constituer un moodboard dont les lignes directrices sont marquées. Cela aidera pour communiquer sur l’ambiance de votre identité visuelle. Plus cela sera clair, plus vous pourrez faire passer facilement les émotions que vous souhaitez transmettre. Un moodboard doit parler de lui-même en quelque sorte.

Présentez votre moodboard à travers une grille. Chaque élément sont séparés par une bordure blanche pour faciliter la lecture. Disposez ensuite les éléments pour que l’ensemble de votre moodboard soit attrayant. Dernières chose : n’oubliez pas le titre de votre moodboard.

 

Moodboard-beyond-space

Quelques conseils supplémentaires pour votre moodboard

Après toutes ces étapes vous serez fier•e d’avoir constituer votre moodboard, mais vous n’êtes pas sorti•e d’affaires pour autant. N’oubliez pas que votre moodboard est là pour stimuler votre inspiration mais aussi pour communiquer avec les autres. Il faut désormais mettre des mots sur vos idées. N’oubliez pas que vos collègues n’ont pas forcément la même manière de penser que vous. Présentez votre moodboard de manière simple, n’oubliez pas les détails et enrichissez votre présentation par des anecdotes. N’hésitez pas enfin de faire évoluer votre moodboard en fonction des échanges qui vous pourrez avoir mais aussi suivant l’évolution de vos impressions !